Comment être belle pendant la maladie ?

comment être belle pendant la maladie

De nombreuses femmes se demandent comment être belle alors que les traitements subis pendant le cancer sont lourds et laissent place aux effets secondaires. La perte de cheveux due à la chimiothérapie est le plus connu. D’autres effets, moins connus mais tout aussi fréquents existent et le contrôle de son corps semble difficile:

  • le syndrome « main-pied »
  • la peau sèche

Tout cela n’est pas insurmontable, et nous allons vous donner des astuces pour vous savoir comment être belle pendant cette étape.

Pendant la prise de traitements contre le cancer, le sentiment de ne plus contrôler l’évolution de son corps est souvent présent, et avec ce sentiment, celui d’abandonner sa féminité, chez les femmes atteintes de la pathologie.

La perte de cheveux : l’effet néfaste le plus connu

La chimiothérapie utilise ce qu’on appelle des cytostatiques. Ce sont des médicaments qui éliminent les cellules qui se divisent rapidement. Les cellules cancéreuses ont pour propriété de se diviser rapidement tout comme les bulbes pileux à la racine des poils et des cheveux.

La chimiothérapie détruit donc à la fois les cellules cancéreuses et les cellules à l’origine de la pousse des cheveux, ce qui provoque leur chute.

Pas de panique ! Dès l’arrêt du traitement, le corps élimine toutes les traces et les cheveux se remettent à pousser !

Un syndrome un peu moins connu : le syndrome « Main-pied »

L’érythrodysthésie palmo-plantaire (EPP)ou syndrome « main-pied », est aussi un effet indésirable des traitements de chimiothérapie. C’est une réaction inflammatoire qui attaque les paumes des mains et les plantes des pieds et fragilisent leurs micro-vaisseaux.

Rougeurs, desquamation ou crevasses ? Son ampleur dépend de chaque patient et de la posologie du traitement et peut être invalidante.

Le sentiment que le cancer prend le dessus sur soi est en partie due à des effets secondaires de ce type, mais pas de panique ! L’anticipation et la communication sont des clés pour que ce sentiment ne soit que passager.  

Anticiper pour s’adapter ?

Comment être belle en s’adaptant aux effets indésirables ? Évidemment, on ne prévoit pas de tomber malade, et l’apprendre est difficile, à la fois pour soi et pour ses proches. Par ailleurs, le traitement que la maladie implique est cause d’inquiétudes supplémentaires.

Le cancer et ses traitements affectent le physique, et cela a des répercussions psychologiques : perte de confiance en soi, sentiment de solitude …

La première clé : la communication. Discuter des problèmes en tous genres liés au cancer est indispensable avec un proche, un médecin, un psychologue… Une personne en qui vous pouvez avoir confiance et qui vous aidera à garder confiance en vous afin que vous vous sentiez mieux dans votre corps et votre esprit.

La seconde clé : l’anticipation. Si vous réfléchissez en amont aux éventuelles conséquences des traitements, vous pouvez déjà chercher, voire trouver des solutions. Et ces solutions peuvent être toutes simples !

Comment être belle pendant la maladie, c’est aussi ça ! Faire en sorte de continuer de s’occuper de soi, en s’adaptant aux nouvelles habitudes.

Pour la perte de cheveux par exemple, les foulards, les turbans, de toutes les couleurs, avec tous les motifs possibles, noués de différentes façons… Anticiper, c’est se demander quel type de nœud de foulard je préfère ? Quel type de motif ? Où s’en procurer ?

La solution des perruques ?

Vous pouvez choisir de porter des perruques ! Il existe des perruques indétectables pour un rendu très naturel avec lesquelles vous pourrez vous sentir totalement à l’aise et libres.

Comment ça marche ? Où en acheter ? Est-il possible d’essayer avant ? Et pourquoi pas changer de tête et choisir une perruque totalement différente de ma coiffure habituelle ?!

La chimiothérapie provoque aussi la chute des poils, dont les cils et des sourcils. Mais il n’y a toujours pas de raison de paniquer ! Un nombre incalculable d’influenceuses beauté donnent des astuces pour maquiller nos sourcils. Des marques cosmétiques vendent même des patrons pour vous permettre de choisir la forme de votre sourcil ! Un petit coup de make up et le tour est joué !

Pour le syndrome « Peau sèche », sachez que l’hydratation est très importante et est un moyen efficace de prévenir ses effets. Boire beaucoup d’eau et utilisez des crèmes hydratantes adaptées peuvent suffire. D’ailleurs, certaines sont remboursées par votre assurance maladie. Des soins de manucure et de pédicure, avant le début de la chimiothérapie, permettent de retirer les callosités qui pourraient devenir des zones de développement des symptômes. Et puis… se faire bichonner ça n’a jamais fait de mal à personne !

En bref, comprendre son corps permet de conserver sa confiance en soi et utiliser ces astuces pour savoir comment être belle pendant la maladie.

Le tout est de se sentir bien dans son corps, bien dans sa tête, et ne pas laisser la pathologie prendre le dessus sur la vision que l’on a de soi. Vous êtes belles, peu importe ce que vous portez ou ne portez pas, peu importe les effets des traitements.

Cet article vous a plu ? Contactez-nous au 01 84 21 29 93 ou en remplissant ce formulaire de contact pour plus d’informations ou pour venir essayer une lacewig à l’Institut Beauté Confidentielle.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *